Résidence dans le cadre du Festival Afropixel 2008

Shaina Anand et Ashok Sukumaran

Artistes plasticiens, INDE

29 avril au 17 mai

JPG - 38 ko

Kër Thiossane a invité à l’occasion de la biennale Dak’art 2008 Shaina Anand et Ashok Sukumaran, 2 artistes indiens travaillant avec les nouveaux médias (films, vidéos, installations...) autour des questions de sociétés, particulièrement dans les pays du sud en voie de développement.

Leur travail sur l’électricité et l’urbain, initié dans des villes comme Mumbai (Inde), Lille (France), Santa Jose et Passadena (Etats-Unis) sera poursuivit à Dakar, à travers un événement Sept Soirées dans le marché Niari Talli voisin de Kër Thiossane.
Cette installation réalisée en collaboration avec deux jeunes artistes sénégalais (Abdoul Aziz Cissé et Arfang Sarr Crao) interpellera à la fois les passants, les habitants et les habitués des lieux mais aussi le public de la biennale et les amateurs d’art.

Biographies

Shaina Anand

JPG - 52.3 ko

Cinéaste et artiste, Shaina Anand utilise les nouveaux médias. Elle a travaillé indépendamment , le film et la vidéos depuis 1997. Elle est la fondatrice de ChitraKarKhana, une unité entièrement indépendante pour des médias expérimentaux. Son travail, avec la micro télévision, les réseaux de câble de secteur local, ou les équipements de surveillance, se situe au carrefour de la vidéo contemporaine. http://chitrakarkhana.net Ses derniers travaux témoignent d’un intérêt pour les médias de masse et la politique d’information, ainsi que pour le genre du documentaire critique. Ses interventions récentes comme Rustle TV (2004), WICity TV (2005) et Khirkeeyaan (2006) ont visé le détournement critique de technologies présentes et accessibles comme la TV, la vidéo, la radio, le réseau de câbles et les équipements de surveillance bon marché pour la création de zones de communication et de « mediascapes » (dissémination de l’information) autonomes temporaires dans l’espace public, tant urbain qu’électronique. Elle est activement engagée dans la pédagogie radicale à travers des ateliers fondés sur des expériences en tant que critique d’art et praticienne des mass-média. Elle collabore actuellement avec l’artiste Ashok Sukumaran, elle collabore actuellement sur une série de projets à long terme appelée "Récourants-à travers l’électricité et l’urbain". En 2006-07, Shaina a exposé à Ars electronica, Linz, Khoj et Delhi Sarai, au Goethe Institut de Bangalore, au Cyperpipe de Ljubljana, à Lille, à Francfort, aux Sommetx de Berlin et Rostok. En 2008, elle participera au festival AV Newcastle, fera un projet public spécifique à Cornerhouse, Manchester et sera invitée en résidence avec Ashok Sukumaran à l’Usine à gaz de Londres et à l’ISEA, à Singapour.

Ashok Sukumaran

JPG - 41.5 ko

Ashok Sukumaran (né en 1974) a un diplôme d’architecte de l’École de Planification et d’Architecture, de New Delhi et un MFA de l’Université de Californie, Los Angeles. Il est actuellement basé à Mumbai, en Inde. Le travail récent d’Ashok traite du rapport entre l’habitat humain et les prétendues technologies « incorporées ». Ses travaux publics utilisent du matériel simple et des combinaisons logicielles pour engendrer une large enquête "d’infrastructure". Nombre de ses projets ont imaginé des combinaisons entre l’art contemporain informatique, l’art cinétique, la télégraphie, le pré-cinéma et l’architecture. Cette approche réunit des problématiques actuelles et historiques, aussi bien dans les basses et hautes technologies que dans les nouveaux médias et les conceptions de la virtualité, des réseaux et de la participation des visiteurs. Le travail d’Ashok a largement été montré au cours des dernières années et a reçu des honneurs importants dans le monde entier. En 2006, il a accompli un travail en plein air à grande échelle dans les villes de San Jose et Pasadena (Etats-Unis), à Lille (France) et à la Biennale de Singapour, en plus de projets en cours en Inde. En 2007, en collaboration avec Shaina Anand, il a lancé un projet à long terme sur l’électricité et l’urbain. Son palmarès de distinctions inclue notamment le prestigieux Golden Nica (Art Interactif), le Prix Ars Electronica 2007, et le Premier Prix d’Art Numérique de l’UNESCO en 2005, ainsi que le prix de la Fondation Daniel Langlois pour l’Art, la Science et les Technologies et la subvention pour Étendre la Pratique artistique de la Fondation d’Inde des Arts.

Ps : si jointe illustration pdf

PDF - 1.8 Mo