UNE ECOLE DE L’EN-COMMUN Basée sur l’expérimentation artistique, la culture libre et les savoirs partagés à l’échelle de Sicap Liberté, un quartier de Dakar, au Sénégal

Depuis Le dernier Forum Social Mondial à Dakar en 2011, Kër Thiossane est impliqué dans des projets de définition et de valorisation des Biens Communs, sur le plan local et international “Remix The Commons”.

En mai 2012, nous avons ainsi choisit d’axer la troisième édition du festival Afropixel #3 et les dix ans de notre structure, autour de cette thématique.

Après les petits déjeuners en communs, une série de discussions ouvertes, autour de différentes facettes des biens communs organisés en 2012/2013 dans le but de rendre possible un espace de réflexion collective, Kër Thiossane poursuit la réflexion autour des communs avec l’ouverture en 2014 de son Ecole des Communs à l’échelle du quartier de Sicap Liberté : Une École où l’En-Commun est expérimenté au quotidien, autour d’un jardin partagé et d’un pôle Fablab, dans l’espace publique.


Cette école se veut un espace de recherche et d’expérimentation transdisciplinaire ouvert, croisant art, technologie, écologie urbaine, économie, et pratiques de bon voisinage. À travers les projets et les rencontres proposés, il s’agit de per­mettre à l’art et à la culture de contribuer à l’in­novation durable, par l’application des concepts de culture libre et d’échange des savoirs.

Dans un espace approprié à la rencontre entre les pratiques, les disciplines, les différents acteurs et les publiques, les artistes y sont invités à expérimenter de nouvelles formes d’engagement avec les communautés.

Cette expérience nous permet d’interroger concrètement les pratiques culturelles en elles même, ainsi que le rôle des artistes dans la société, dans le partage du sensible et cette construction du vivre ensemble.